Référencement naturel express et bon jus SEO

Aujourd’hui 22/09/2021, 117855 sites sont enregistrés sur Coodoeil.fr
Annuaire web francophone gratuit et indépendant depuis 2005

 

Origines, causes et traitements du Vitiligo

Retour 10 février 2021

Définition du vitiligo : Disparition des mélanocytes actifs (pigmentation) au niveau de l’épiderme (la peau) et des phanères (les cheveux, les poils,..) se traduisant par l’apparition d’une achromie (diminution ou la disparition complète de la pigmentation normale).

 

La maladie du Vitiligo touche à des degrés divers, 1 à 2 % de la population, quel que soit son phénotype pigmentaire. Nous pouvons en effet retrouver le vitiligo chez l’enfant et l’adulte et sur tout type de peau.


Origine et Causes du Vitiligo


L’appellation "vitiligo" a été introduite au début de notre ère, elle provient du mot latin vitulum signifiant "tache blanche" en latin.



Chez l’homme, les manifestations cliniques, occasionnellement ou régulièrement associées au vitiligo, ont orienté un certain nombre d’hypothèses pathogéniques et leurs multiplications justifient que l’on parle d’un "syndrome vitiligo".

 

Parmi les hypothèses pathogéniques, la théorie immunologique (destruction des mélanocytes par un processus auto-immunitaire) a longtemps prévalu (nombreux travaux cliniques et expérimentaux). Plus récemment, l’hypothèse auto toxique a vu le jour avec les progrès des connaissances de la biochimie radicalaire liée à la synthèse de mélanines.


vitiligo


Les différents types de Vitiligo


- Le vitiligo focal situé sur une seule région (quand les tâches sont situées sur une seule zone de la peau),
- Le vitiligo segmentaire situé par exemple le long d’une racine nerveuse. (zone correspondant aux trajet d’une racine nerveuse)
- Le vitiligo trichrome : Le vitiligo trichrome présente des lésions en forme de cocarde, comportant une zone centrale dépigmentée (sans pigments de mélanine), généralement entourée d’un halo hyper pigmenté (avec beaucoup de pigment mélanine), puis d’une zone dépigmentée.
- Le vitiligo universel (généralisé à l’ensemble du corps),
- Le vitiligo mouchetéest caractérisé par de petites zones pigmentées centrées sur un poil, entourées par une tâche sans pigments. Chez certains individus, le vitiligo peut toucher les extrémités des membres et le tour de la bouche


Diagnostiquer le Vitiligo


Pour diagnostiquer le vitiligo, le médecin procède à un examen physique afin d’établir sa présence ou non. S’il est possible de détecter l’affection à l’œil nu, l’utilisation de la "lampe de Wood" permet de déterminer avec précision les zones touchées, même les plus infimes.  Elle est indiquée pour un diagnostic clinique entre un mélanome ou une hyperplasie mélanocytaire  et un hématome. Elle permet d'évaluer le degré d'hydratation de la peau, du vitiligo, l'épaisseur de la peau, les zones sèches, les kératoses solaires, la séborrhée, l'acné, les mycoses, hyper/hypopigmentations.


Particulièrement utile dans le diagnostic de l'érythrasma, des mycoses cutanées (Microsporum audouini), d'infections cutanées bactériennes (Corynebacteriium minutissimum, pseudomonas) et de certaines lésions pigmentées.


Il est fortement déconseillé aux patients atteints de vitiligo de s’exposer au soleil, même de manière modérée, sans appliquer un écran total anti-oxydant. Les zones dépigmentées sont très photosensibles et une exposition peut entraîner un érythème marqué avec prurit et sensation de cuisson. En revanche, avec un filtre solaire adapté, une petite exposition lors d’un faible ensoleillement permet une stimulation de la repigmentation du vitiligo.


Les traitements du vitiligo


Quatre solutions sont préconisées pour soigner ou masquer le vitiligo :


- Les anti-oxydants
- La photothérapie
- La greffe mélanocytaire
- Le camouflage


Le premier traitement du vitiligo, à base d’anti-oxydants, consiste à limiter le stress oxydatif, généré par l’affection, par la prise de compléments alimentaires par voie systémique et l'application d'un produit topique. En associant ce traitement du vitiligo à une photothérapie ou à l'exposition solaire, on constate une amélioration de la repigmentation.


La photothérapie, quant à elle, est un traitement du vitiligo visant à stimuler la prolifération des mélanocytes résiduels. De nombreuses études scientifiques ont démontré que seule l’utilisation des UV-B d'une longueur d'onde de 311 nm est efficace.


Autre traitement du vitiligo, la greffe mélanocytaire. Cet acte chirurgical permet d’implanter des mélanocytes sur les zones dépigmentées de la peau.


Enfin, même si ce n’est pas vraiment un traitement du vitiligo, le camouflage permet de masquer l’affection. Des produits de qualité sont disponibles sur le marché et sur de nombreux site internet...

 

Si vous pensez être atteint de vitiligo nous vous recommandons de consulter un dermatologue.


Rechercher "dermato" sur Coodoeil


Source vitiligo.fr 2020

 

 


Votre Publicité ici ?

 

L'annuaire Coodoeil vous propose des espaces publicitaires dans ses rubriques pour y afficher une bannière, un logo ou un article contextuel avec lien vers votre site.

 

Contactez-nous....

 





En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.ok