Référencement naturel express et bon jus SEO

Aujourd’hui 06/12/2021, 117638 sites sont enregistrés sur Coodoeil.fr
Annuaire web francophone gratuit et indépendant depuis 2005

 

Bien choisir sa gazinière

Retour 05 mai 2021

Quand on rénove sa cuisine ou que tout simplement on souhaite un peu moderniser son électroménager, on se retrouve très vite confronté à des choix un peu difficiles. Et les vendeurs ne sont pas toujours à même de bien nous conseiller. Quel produit ? Pour quelle utilisation ? Quel budget ? Et c’est souvent un casse-tête quand on parle de gazinière.


Voici une petite aide pour trouver la "gazinière" ou "cuisinière au gaz" qui convient le mieux à vos besoins. Il s'agit exclusivement d'appareil fonctionnant au gaz (de ville, propane ou butane), nous n'aborderons pas ici les cuisinières avec plaques vitrocéramiques ou plaques à induction.


Tables de cuisson


La table de cuisson est le premier critère de choix que vous devez faire. Si déjà vous avez décidé d’opter pour une gazinière et non une cuisinière électrique lambda, vous avez probablement déjà une vague idée de ce que vous souhaitez et la manière dont vous aimez cuisiner.


Premier choix très important. Si les tables de cuisson à gaz ne sont pas les plus rapides, elles permettent rapidement de changer la température de votre feu et ainsi d’adapter votre cuisson. C’est bien souvent elle qui est utilisée par les professionnels de la restauration.


Il vous reste maintenant à choisir combien de feux souhaitez-vous ainsi que leur taille. Pour une utilisation moyenne, deux grands feux et deux plus petits sont largement suffisants.


Si déjà vous souhaitez vous armez pour une production plus importante, il faudra peut-être penser à investir dans une table à 6 feux, mais on est loin de l’utilisation quotidienne avec ce type de produit.

Quelques mots sur la cuisinière à gaz


Prenons le temps d’effectuer un petit rappel sur ce qui fait la renommée de la cuisinière à gaz. En effet, sur le marché des appareils de cuisson, la cuisinière à gaz fait figure d’appareil véritablement intemporel tant ses qualités sont nombreuses et encore d’actualité.


La cuisinière à gaz est, souvent, appelée la « cuisinière de nos grands-mères » et ce n’est pas pour rien : très efficace, elle offre la possibilité de cuisiner à la fois grâce au gaz sur les plaques mais également grâce au four présent en-dessous des plaques, et ce tout en gardant un confort d’utilisation inégalé. Clairement, la cuisinière à gaz s’impose donc sur le marché actuel comme ce qui peut se faire de mieux.

Le prix comme indicateur principal


En ce qui concerne les critères de choix à prendre en compte dès lors qu’il devient nécessaire d’acheter une cuisinière à gaz, force est de constater que le prix reste l’indicateur numéro un. Autant, de nombreuses marques peuvent arriver sur le marché en proposant des modèles de plus ou moins bonne facture, autant le prix permet tout de suite de mettre tous ces modèles sur un même pied d’égalité. En effet, plus le prix grimpe, plus la qualité sera au rendez-vous.


Cette sélection par le portefeuille est, fort heureusement, assez rare en général tant le prix n’est pas obligatoirement significatif de la qualité du produit, mais sur le marché des cuisinières à gaz, force est de constater que le prix reste l’indicateur central pour juger de la qualité d’un appareil. Les marques françaises, par exemple, voient leurs prix se situer au-dessus de la moyenne, mais le savoir-faire et la qualité appliquée lors de la fabrication de la cuisinière à gaz justifient largement ce tarif quelque peu supérieur aux autres marques.


Autre critère de choix qu’il sera important de considérer avant la réalisation de votre achat : les fonctionnalités présentes. Bien que la cuisinière à gaz tout à fait classique n’ait pas besoin de comporter des dizaines de fonctionnalités différentes, il est toujours important d’avoir un équipement de qualité pour le prix que l’on souhaite y mettre.


Un four proposant toute les fonctionnalités nécessaires, la présence d’un minuteur de qualité, des plaques pour le gaz qui résistent sur la durée … Tous ces petits plus vont faire d’un modèle tout à fait banal, une véritable référence sur le marché. Il est donc indispensable d’y apporter une attention certaine pour choisir le modèle qui répondra le mieux à l’ensemble de ses besoins et de ses attentes.


La consommation d’énergie comme nouvelle référence

Dernier point, et non des moindres, à considérer avant de réaliser l’achat de sa cuisinière à gaz : la consommation en énergie. En effet, loin d’être une considération réservée à une certaine frange de la population, la consommation d’énergie est un élément central du fonctionnement de votre cuisinière à gaz.


Plus la consommation est importante, plus votre cuisinière à gaz risque de vous revenir chère sur le long terme, au fur et à mesure de votre utilisation courante. Il est donc nécessaire d’opter pour des modèles qui consomment le moins possible, des modèles qui présentent des régulateurs de chaleur par exemple et qui vont permettre à la cuisinière à gaz de n’utiliser que l’énergie nécessaire sans gaspiller inutilement.


En résumé, tous ces critères de choix sont à garder dans un coin de votre tête avant de réaliser votre achat de cuisinière à gaz. Prenez également bien le temps de faire un tour sur Internet : nous ne sommes jamais à l’abri d’une bonne affaire…

Une gazinière piano : pour quels profils de cuisiniers ?


Piano de cuisson Smeg

Cuisinier amateur estimant que l’excellence n’est pas réservé aux restaurateurs, il est évident qu’une cuisinière de base ne peut plus vous satisfaire. En dilettante ou pour des clients, les experts culinaires s’accordent à dire qu’un marmiton exigeant ne peut se contenter des trois ou quatre plaques de cuisson incluses dans un modèle classique.


En achetant une gazinière piano, vous serez en mesure de faire cuire cinq ou six plats en parallèle, sans oublier la présence de deux à quatre fours différents. Les cuisiniers du dimanche ou les bénévoles dans le milieu associatif (club house d’une association sportive ou de seniors) choisiront ainsi le four adéquat pour faire cuire une pizza ou des desserts, différent de celui adapté à la cuisson de la viande.


La présence des compartiments spécialisés ravira l’assemblée… et le cuisinier, qui grâce à une gazinière piano trouve une solution adaptée à chacune de ses recettes.


Certains accorderont plus d’importance aux plaques de cuissons qu’aux fours, du fait des besoins qui incombent de leurs mets préférés, mais tous s’accorderont à dire que les critères suivants sont essentiels à l’heure d’acheter une gazinière piano.


De 60 à 150 cm, la largeur des plaques de cuisson est un point central. A vous de voir si vous les voulez au gaz, à induction ou mixte. C’est ce qui fera la différence dans les prix entre une entrée de gamme (comptez environ 600€) et des modèles dits de milieu de gamme avoisinant entre 1.000€ et 1.500€ pour des produits grand public. On pense particulièrement aux marques de renom telles que Bosch et Smeg.


L’existence d’une plancha est fortement conseillée, tout comme l’allumage une main, loin d’être un gadget. La présence d’une sécurité thermocouple est aussi importante que le nombre de fours. Ne voyez pas trop grand mais sachez à l’avance en quoi une gazinière piano vous sera utile. Cinq fours peuvent largement suffire, mais dans tous les cas assurez-vous qu’un four multifonction et un four gril soient intégrés. Si vous cuisinez des grandes quantités, un four décongélation ne sera pas de trop. En ce qui concerne le nettoyage des fours, il est essentiel de vérifier qu’il soit exclusivement manuel ou, plus pratique, adapté d’un système catalyse ou pyrolyse.


La cuisinière mixte est idéale pour tous ceux qui n’arrivent pas à se décider en ce qui concerne le choix de leur équipement. Fonctionnant à la fois à l’électricité et au gaz, elle dispose d’un four électrique et d’une table de cuisson. Elle offre une grande polyvalence culinaire et un maximum de confort. Ci-dessous sont listés les critères à prendre en considération pour choisir une cuisinière mixte.

La table de cuisson


Cet élément ne met en œuvre aucune technologie sophistiquée. Depuis 2010, une sécurité par thermocouple équipe les foyers à gaz. Ainsi, si une flamme s’éteint, l’arrivée de gaz est automatiquement coupée.


Les cuisinières mixtes comportent des foyers de puissances et de tailles différentes. Une plaque à induction (ou électrique) peut s’avérer être très intéressante pour faire mijoter à feu doux ou en cas de bouteille vide. Si vous optez pour une plaque à induction, veillez à ce qu’elle soit équipée d’une minuterie et d’un booster ; la taille du foyer est également prépondérante.


D’un autre côté, l’aspect pratique ne doit pas être négligé : les foyers peu profonds sont faciles à entretenir, les boutons non glissants sont plus simples à manipuler, … Il est recommandé de choisir une table légèrement incurvée car en cas de débordement accidentel, elle contient facilement les liquides au centre. L’allumage des foyers à gaz pourra quant à lui être directement intégré aux manettes ou réalisé à l’aide d’un bouton indépendant.

Le four


Il vous faut déterminer le mode de cuisson dont vous avez besoin ; si vous cuisinez un seul plat à la fois, la convection naturelle est largement suffisante. Toutefois, il rare de trouver encore sur le marché des cuisinières qui utilisent uniquement ce mode. Il vaut donc mieux choisir un four multifonctionnel qui combine la « chaleur tournante » (pulsée ou brassée) et la convection naturelle. Ainsi, vous pourrez faire cuire plusieurs plats à la fois sur différents niveaux.


Certains détails peuvent rendre l’utilisation de la cuisinière fastidieuse à la longue, raison pour laquelle ils ne doivent pas être négligés ; parmi ceux-ci, on peut citer la maniabilité des accessoires, le niveau sonore, la visibilité, l’éclairage à l’intérieur du four.

Le mode de cuisson


Il existe 2 modes de cuisson :


- le four standard ou à convection naturelle : il propose une puissante chaleur ; cette dernière est idéale pour la préparation des volailles et des viandes rouges. Pour la cuisson en convection naturelle, il faut compter entre 15 et 30 minutes de préchauffage à 230°C ;
- le four multifonctionnel : grâce à une « chaleur tournante », il est idéal pour moduler la cuisson des aliments en fonction de la nature des préparations ; il permet également de réaliser plusieurs plats et cela sans qu’il n’y ait le moindre risque de transfert d’odeurs. De plus, il ne nécessite pas de préchauffage.

Le mode de nettoyage


En plus du nettoyage manuel, il existe 2 autres modes de nettoyage :


- le système d’auto-nettoyage : il équipe les fours à pyrolyse ; en effet, les parois de ceux-ci sont tapissées d’un émail particulier qui supporte une température supérieure à 500°C. Ladite température est nécessaire pour la carbonisation parfaite des graisses et des salissures ;
- le système d’auto-dégraissage : il équipe les fours à catalyse ; les graisses projetées pendant la cuisson sont réduites en poussières par les parois desdits fours.

Pourquoi acheter une gazinière ?


Les avantages : Le plus grand avantage d’une gazinière est bien que l’on peut facilement augmenter ou réduire la puissance de la cuisson. Ceci est quasiment instantané et permet ainsi de bien préparer vos plats. C’est également le cas pour le four !
 

Toujours intéressant lorsque l’on fait plusieurs choses en même temps et qu’il est difficile de surveiller vos aliments sur le feu.

Second avantage, c’est bien évidemment que la chaleur ne dure pas des heures dans votre four ou sur vos plaques de cuisson. C’est quelque chose d’important lorsque l’on a des enfants, on évite les risques de brûlure et cela permet de sécuriser votre environnement.


La gazinière c’est aussi une simplicité d’utilisation. C’est ce qui en fait sa réussite. Bien souvent, elles sont un système d’allumage intégré (électrique) et par ailleurs la plupart ont également un système qui permet de bloquer le gaz quand la flamme n’est pas allumé. Ce qui permet d’éviter l’éviction de gaz dans la maison et le risque d’explosion si naît une flamme. Les accident au gaz ménager sont aujourd’hui très peu fréquent.


Par ailleurs, le prix du gaz est plus accessible que l’électricité, notamment lorsque l’on regarde le prix du gaz de ville. Sachant en plus, que c’est le moyen le plus économique car il consomme peu. Enfin c’est aussi l’achat le moins onéreux puisque l’on peut trouver des plaques entre 150 et plus de 1000 euros.


Les inconvénients : Bien évidemment, la gazinière a ses défauts. Que ce soit pour ses plaques comme pour son four, même à feu doux, la cuisson reste régulièrement forte. Si cela reste plus facile de gérer la cuisson par rapport à des plaques électriques, cela reste moins performant que des plaques à induction.


En termes de nettoyage, cela n’est pas toujours facile à nettoyer puisqu’il faut décomposer les brûleurs pour entretenir bien en profondeur. Comme les plaques dans le four qui, si elles ne sont pas nettoyées régulièrement, peuvent devenir très difficiles à récupérer. Également, si vous n’êtes pas rattachés au gaz de ville, les prix augmentent et c’est toujours moins pratique parce qu’il faut régulièrement remplir sa bouteille de gaz.

 

Trouver "gazinière" sur Coodoeil


Source ma-gaziniere.com 2018

 

 


Votre Publicité ici ?

 

L'annuaire Coodoeil vous propose des espaces publicitaires dans ses rubriques pour y afficher une bannière, un logo ou un article contextuel avec lien vers votre site.

 

Contactez-nous....

 





En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.ok