Référencement naturel express et bon jus SEO

Aujourd’hui 05/12/2021, 117638 sites sont enregistrés sur Coodoeil.fr
Annuaire web francophone gratuit et indépendant depuis 2005

 

Comment fertiliser naturellement son jardin ?

Retour 16 juin 2021

Vous souhaitez fertiliser votre jardin pour éviter l’appauvrissement des sols en élément nutritif. Toutefois, les engrais chimiques ne vous conviennent pas ? Alors voici quelques astuces qui pourront vous aidez à choisir vos fertilisants naturels.

 
Pour commencer, il faut que vous sachiez que votre sol a besoin de maintenir son taux d'humus et ses éléments minéraux grâce à des apports extérieurs (compost, fumier, engrais verts, engrais minéraux ou organiques).
 
 
Simplement arroser vos plantes et ramasser les cailloux ne suffisent donc pas pour bénéficier d'un potager généreux... :)

 

Amendements à enfouir dans la terre ou déposer à sa surface

 

Sont excellents pour enrichir votre terre :


Bac à compost
- Le compost de jardin à mélange à la terre qui est issu du recyclage des déchets organiques ménagers constitué principalement de déchets alimentaires comme les épluchures (éviter la viande et les agrumes) mais aussi de feuilles, tailles et tontes et autres broyats de branches (une broyeuse est un outil très utile au jardin),
 
- Les copeaux de bois, le foin et la paille qui s’utilisent en paillis (le paillage permet également de garder l'humidité du sol et d'éviter la pousse de végétaux indésirables (il n'y a pas de "mauvaises herbes" mais que des "plantes pionnières") que l'on peut par ailleurs arracher plus facilement et les laisser se décomposer sur place),
 
- Le fumier d’animaux qui est issu des excréments des animaux de la ferme comme les étables ou les poulaillers. L’urine qui la compose est la principale source nutritive car très riche en potassium et azote avec une capacité de fertilisation très élevée, c’est pourquoi, il faut l’utiliser en petite quantité (diluée à 10% dans de l'eau). Choisissez de préférence du fumier issu d’une ferme en biologique (l'urine humaine fonctionne aussi !),
 
 
- Le terreau de feuilles constitué de feuilles tombées au sol, il faut le mettre dans un récipient et le laisser pourrir pendant au moins deux année,
 
- Le seigle : Produit de l’humus et étouffe les mauvaises herbes. Tous sols.
 
 
- Le lombricompost est à faire soi-même (comme le compost de base). Gardez les épluchures, les restes de fruits et légumes, le marc de café, les coquilles d’œufs qui se dégradent facilement et ajoutez-y des lombrics. Ces vers de terre vont décomposer la matière organique. D’ici à quelques mois, ce lombricompost pourra être enfoui dans le sol, associé à du compost si vous voulez.

 

Le lombricompostage

 
Le lombricompostage est un procédé de compostage simple, dans lequel certaines espèces de vers de terre sont utilisées pour améliorer le processus de conversion des déchets et produire un meilleur produit.
 
En fait, le lombricompostage est tout simplement une méthode de préparation de compost enrichi utilisant des vers de terre. C´est l´une des méthodes les plus simples pour recycler les déchets agricoles et produire un compost de qualité.
 
On peut mettre en place cette technique chez soi dans une maison ou un appartement car contrairement au compostage traditionnel, il n´est pas nécessaire que la boite à compost touche le sol. Les vers sont efficaces dans un environnement à température stable, entre 10 et 35 degrés
 
Les avantages sont nombreux : vous allez déjà jeter moins de déchets organiques à la poubelle, donc vous allez réduire votre taille de poubelle, mais vous allez aussi produire votre propre "humus", que vous pourrez utiliser à votre tour dans vos pots de fleurs ou jardin ! Vous allez tout simplement créer une boucle vertueuse chez vous !
 

Les plantes-engrais et engrais organiques

 
Voici quelques alliés importants pour votre jardin :
 
Plan de Moutarde dans le potager
- La grande ortie (Urtica dioica L.) aussi appelée ortie dioïque ou ortie commune, considérée à tort comme une "mauvaise herbes" elle est pourtant l'amie du jardinier grâce à son effet régulateur sur le fer et l’azote du sol, elle stimule la croissance des cultures, les protège des maladies et elle favorise la transformation des matières organiques en humus,
 
 
- La poudre d’os, riche en phosphore ce qui favorise l’enracinement en début de croissance ainsi que la fructification. Le mélanger avec de la bonne terre ou avec du compost,
 

- La farine d’algue, riche en oligo-éléments sous forme organique. L’incorporer au compost lors du montage du tas ou directement dans la terre,
 
 
 
- Les plantes-engrais ou engrais verts comme la Phacélie, le Trèfle, la Fève, la Moutarde (entre autres) que vous pouvez cultiver à même votre potager pour les y enfouir le moment venu.

 

Au final, vous constatez que fertiliser naturellement votre jardin vous permet d’avoir des excellentes plantes (fruits, légumes, aromates) bio tout en préservant votre terre et la vie qui la compose. C'est juste du bon sens retrouvé !

 

Trouver "composteur" sur Coodoeil

 

Sources bricolerjardiner.com 2018 - lombricomposteur.net 2019

 


Votre Publicité ici ?

 

L'annuaire Coodoeil vous propose des espaces publicitaires dans ses rubriques pour y afficher une bannière, un logo ou un article contextuel avec lien vers votre site.

 

Contactez-nous....

 





En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.ok