Les bons endroits du web, en 1 coup d'oeil !

Aujourd’hui 17/12/2017, 177250 sites
sont enregistrés sur Coodoeil.fr

 

Apprendre en jouant

Retour 12 avril 2012

Si votre enfant éprouve des difficultés d'apprentissage, vous pouvez l'aider en prenant une part directe dans la préparation des leçons sans pour autant surveiller ses moindres gestes en prenant le rôle d'un « chef de corvée » stricte et inflexible ce qui aurait pour conséquence de tout gâcher en le décourageant et en lui tout ôtant tout désir d'apprendre.

 

Il est important de ne pas restituer dans « l'enseignement à domicile» qui est en fait plus un soutien scolaire une véritable réplique des leçons et des cours de l'école. Il est souhaitable de privilégier une approche permettant d'intéresser l'enfant. Dans ce cas, il ne sera pas dans un ressenti d'inconfort et de contrainte lors de la préparation des leçons.

 

Un conseil, avec des élèves de primaire, jouez un jeu de rôle appelé "l'école". Seulement dans ce cas le «professeur» doit être l'enfant quant à vous, vous endosserez le rôle de l'élève.

 

Laissez votre «maître» vous expliquer le sujet, vous expliquer comment effectuer un calcul ou de faire un exercice de français. Vous en tant qu'élève exemplaire vous poserez de multiples questions à l'enfant. Ses réponses et explications vous permettront de jauger ses connaissances.

 

Ceci étant établi, poursuivez tranquillement la discussion commune sur un sujet, en feignant n'avoir pas compris tout les points de la leçon.

 

Le jeu peut attirer d'autres membres de la famille. Puis l'enfant se prend au jeu et apprécie son rôle d'«enseignant» et va essayer du mieux possible d'être à la hauteur de son nouveau statut.

 

N'oubliez pas que ces jeux ne s'adressent qu'aux enfants d'âge scolaire de niveau primaire, c'est à dire ceux ayant moins de huit ou neuf ans, sans quoi il leur sera beaucoup plus difficile de trouver une approche satisfaisante pour susciter l'intérêt dans le processus d'apprentissage.

 

Ce jeux de l'école et utile dans toutes les matières. Par exemple, si votre enfant a des difficultés avec une langue étrangère, demandez lui le plus souvent possible de prononcer des mots dans cette langue. L'enfant fonctionne au jeu, et les devinettes concernant des mots usuels à prononcer en anglais par exemple vont forcément attirer son attention et il pourra ainsi acquérir un peu de vocabulaire afin de susciter son intérêt pour cette langue (ou toute autre si vous en avez vous-même les compétences).

 

Un jeune enfant peut rencontrer des difficultés avec le calcul mental. Mais si vous construisez des explication en vous basant sur des exemples concrets, la formation sera beaucoup plus efficace. Encouragez votre enfant à compter les pommes de bonbons, des jouets où des images colorées.

 

Dès que l'enfant progresse, proposez-lui des opérations arithmétiques réelles. Le plus simple par exemple -vous lui donnez des bonbons, puis demandez de les partager avec quelqu'un d'autres Puis l'enfant dit combien bonbons il lui reste, etc...

 

Plus tard, pour les tables de multiplications, découpez des feuilles (ticket) où vous inscrirez d'un côté le calcul à faire (exemple 6 x 8), de l'autre côté la réponse (48) et ainsi de suite pour toutes les tables de multiplication puis présentez le côté ou figure calcul à l'enfant (ou aux enfants ce qui provoquera une certaine émulation) le premier qui donne la bonne réponse inscrite au dos gagne le ticket, celui qui à la fin aura récolté le maximum de ticket sera le gangant...

 

N'oubliez pas, apprendre en jouant... ça marche !

 

Coodoeil Avril 2012 ©




En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.ok