Les bons endroits du web, en 1 coup d'oeil !

Aujourd’hui 10/12/2018, 143683 sites
sont enregistrés sur Coodoeil.fr

 

Petit Lexique du Bâtiment [mots de A à L]

Retour 17 septembre 2018

Vous ne comprenez toujours les termes utilisé dans le jargons des professionnels du bâtiment ?

Voici un petit lexique bien pratique... ;)

 

Vocabulaire du bâtiment de A à L

 


 

Votre Publicité ici ?

 

L´annuaire Coodoeil vous propose des espaces publicitaires dans ses rubriques pour y afficher une bannière, un logo ou un article contextuel avec lien vers votre site.

 

Contactez-nous....

 


 

Avant d´entamer des travaux coûteux choisissez une entreprise ou un artisan de qualité

 

Consultez Plus que Pro et trouvez le prestataire qu´il vous faut grâce aux avis de ses clients !

 

Plus Que Pro Les Meilleures Entreprises de France

 


 

A

Acotherm :
Label de certification thermique et phonique.

Acrotère :
Muret constituant un relevé en périphérie des terrasses.

Acte Authentique :
Acte reçu par un officier public (ex :notaire) rédigé selon les formalités requises et ayant une force probante particulière.

Acte sous seing privé :
Acte rédigé et signé par les parties sans intervention d´un officier public.

Adduction d´eau :
Canalisations permettant le branchement au réseau public de distribution d´eau potable

Adoucisseur d´eau :
Appareil permettant de rendre l´eau moins calcaire.

Aérothermes :
Appareils de chauffage diffusant de l´air chaud dans la pièce à chauffer.

Agrégats :
Elements minéraux entrant dans la composition des bétons ou des mortiers (sable, gravillons, cailloux)

Allège :
Partie pleine ou vitrée située au dessous d´une fenêtre.

Anodisation :
Traitement des ouvrages en aluminium par oxydation en vue d´améliorer leur résistance à la corrosion.

Appareillage :
Mode d´organisation des divers éléments entre eux lors de la construction d´un mur en pierre ou en brique .

Apprêt :
Préparation des fonds (murs ou cloisons) par l´application d´un enduit avnt la pose d´un papier ou la mise en peinture.

Araser :
Mettre à niveau une surface.

Arbalétrier :
Elément rampant support des pannes, il fait partie de la ferme qui structure la charpente d´une toiture.

Ardoises :
Feuilles de schiste minces et légères employées en couverture. Utilisables pour des toits dont la pente peut varier de 20% à la verticale.

Arêtier :
Ligne en saillie formée à la jonction de deux pans de toiture.

Armatures :
Structures en acier incorporées au béton permettant de donner aux ouvrages en béton armé leur résistance aux efforts de flexion et de traction.

Assainissement :
Réseau de collecte et d´évacuation des eaux vannes, eaux usées et eaux pluviales.

Autoporteur :
Se dit d´une structure assurant sa propre stabilité sans être reliée à d´autres ouvrages .

Auvent :
Ouvrage en saillie en façade (toiture ou dalle) situé généralement au dessus des portes d´entrée.

 

B

Bacs métalliques :
Eléments métalliques en acier, bacs autoporteurs utilisés en couverture sur charpentes ou en supports d´étanchéité.

Baie :
Ouverture dans un mur fermée par une fenêtre. La baie est dite libre lorsqu´elle ne reçoit pas de menuiserie .

Balcon :
Dalle accessible en saillie sur une façade et protégée par un garde corps.

Balustrade :
Garde corps composé de balustres (éléments tournés en pierre ou en bois), disposé en périphérie de balcons et terrasses.

Barbacane :
Tube incliné traversant une paroi, qui permet l´évacuation de l´eau par gravité d´un coté vers l´autre.

Bardage :
Revêtement de finition des façades monté sur ossature. Il peut être constitué de plaques de métal, de pierre, de bois…

Bardeau :
Eléments de bois ou d´asphalte (shingles) recouvrant toitures et murs exposés aux intempéries. Pose par tuilage.

Bastaing :
Grosse pièce de bois de section rectangulaire utilisée pour la construction des charpente.

Bavette :
Bande métallique disposée devant une menuiserie pour assurer l´étanchéité.

Becquet :
Ouvrage disposé à protéger en tête les relevés d´étanchéité.

Béton :
Matériau de construction composé d´agrégats (sable, gravier, cailloux) et d´un liant (ciment).

Béton Armé :
Béton incorporant une armature en acier lui conférant sa résistance aux efforts de flexion et de traction.

Béton précontraint :
Béton armé dont les armatures sont mises en tension avant coulage. Le béton est mis en compression par les tiges d´acier.

Béton cellulaire :
Béton non armé léger comportant de multiples petites bulles qui lui confèrent de bonnes qualités d´isolation thermique.

Blocage :
Remplissage constitué de pierres, de briques, ou de moellons, en vrac.

Boisseau :
Eléments préfabriqués permettant le montage, par emboîtement, de conduits de cheminée ou de ventilation.

Bow - window :
Ouvrage vitré en avancée sur une façade.

Briques :
Eléments de construction préfabriqués à base d´argiles. Elles peuvent être pleines ou creuses.

 

 

C

Cadastre :
Les documents cadastraux sont des documents administratifs permettant d´identifier les propriétés de chaque commune. Ils peuvent être consultés en mairie. (plans parcellaires)

Calorifuge :
Isolant thermique résistant aux hautes températures.

Carreau de plâtre :
Elément industriel rectangulaire constitué de plâtre utilisé pour la construction de cloisons.

Carrelage :
Composition d´éléments géométriques jointifs formant revêtement de sol. (terre cuite, pierre, grès…)

Certificat d´urbanisme :
Document administratif devant être demandé avant toute mutation de terrain au maire de la commune concernée . Il indique notamment si le terrain peut être affecté à la construction, les limitations éventuelles au droit de propriété, et l´état de desserte des lieux par les réseaux publics.
Ce document est valable 18 mois maximum.

Chaînage :
Ceinture en métal ou en béton reliant les murs porteurs et évitant leur écartement.

Chape :
Couche mince de ciment recouvrant la surface d´une dalle ou d´un plancher. La chape est dite flotante lorsqu´elle est désolidarisée de la dalle ou du plancher par un feutre, un isolant ou tout autre matériau continu.

Charpente :
Ensemble d´éléments assemblés entre eux et servant d´ossature à la couverture d´un bâtiment.

Chatière :
Petite ouverture insérée dans la couverture et permettant l´aération des combles ;

Chauffage :
Système mis en place permettant le chauffage des pièces d´un bâtiment. Chauffage par radiateurs ou convecteurs (circuits d´eau chaude), chauffage basse température (chauffage par le sol), chauffage à accumulation, chauffage électrique… Chauffe - eau : Appareils produisant de l´eau chaude. Les chauffe - eau peuvent être instantanés ou à accumulation.

Chaume :
Matériau utilisé en couverture. Il est à base végétale (paille de seigle, roseaux…). Matériau lourd et isolant.

Cheminée :
Elément intégré à la construction comprenant un foyer et un conduit permettant l´évacuation extérieure des fumées.

Chéneau :
Conduit situé en partie basse des toitures et destiné à recueillir et canaliser les eaux de pluie .

Chevrons :
Pièces de bois posées sur les pannes et sur lesquelles sont fixées les lattes soutenant la couverture d´une toiture.

Chien assis :
Fenêtre en saillie située dans la toiture.

Claustra :
Ouvrage ajouré en bois ou en maçonnerie fermant une loggia ou constituant un élément séparatif dans une pièce ;

Cloison :
Désigne les parois non porteuses permettant d´organiser les espaces. Les cloisons peuvent être en briques, parpaings, carreaux de plâtre,…

Clos et couvert :
Ce qui c
lôt et couvre une construction (murs, portes, fenêtres, toit...)

Condition suspensive :
Condition dépendant d´un événement futur et incertain qui suspend la validité d´une convention

(ex : promesse de vente sous condition suspensive d´obtention d´un prêt) Si la condition ne se réalise pas, l´acte est considéré comme nul et non avenu.

Coefficient d´occupation des sols (COS):
Coefficient déterminant pour chacune des parcelles comprises dans les zones définies par le plan d´occupation des sols (POS) d´une commune, la densité de construction admise selon les règles d´urbanisme. Rapport exprimant le nombre de mètres carrés maximum de plancher hors oeuvre pouvant être construits par mètre carré au sol.

Combles :
Partie de la maison située sous la toiture. Les combles peuvent être perdus ou aménagés.

Contremarches :
Faces verticales des marches d´un escalier.

Contreplaqué :
Panneau de bois formé par la superposition de plusieurs couches de bois liées par des résines.

Contreventement :
Dispositif mettant en liaison les structures pour assurer leur stabilité.

Corbeau :
Elément en saillie, formant console et permettant de supporter des poutres, balcons, corniches…

Corniche :
Moulures filantes créant des reliefs situées en couronnement de façade.

Cour anglaise :
Cour située au dessous du niveau du terrain et qui permet d´assurer la ventilation ou le jour de pièces situées au sous-sol.

Couverture :
Ensemble permettant la mise hors d´eau d´une construction (tuiles, bacs acier, zinc, ardoises...)

Crapaudine:
Pièce en fil de fer ou grille en plastique empêchant l´introduction de corps étrangers dans les descentes d´eaux pluviales

Cuisine américaine:
Cuisine ouverte sur le séjour.

Cuvelage:
Traitement des parois en béton permettant de leur assurer une étanchéité. Utilisé pour la construction de sous-sols en milieu humide.

 

 

D

Dalle :
Surface horizontale en béton reposant sur la structure d´une construction.
La dalle flottante est une dalle désolidarisée de son support (plancher).
Les dalles sur plots sont des dallettes de petites dimensions posées sur plots et permettant d´assurer la protection de l´étanchéité des terrasses accessibles.

Dauphin :
Partie basse des descentes d´eau pluviale généralement en fonte.

D.D.E :
Direction Départementale de l´Equipement. Cet organisme est chargé de vérifier la bonne utilisation des règles d´urbanisme. Des consultations sont ouvertes au public.

Débattement :
Rayon d´ouverture d´une .

Déblais :
Abaissement du niveau du terrain par enlèvement des terres.

Déclaration d´achèvement des travaux :
Déclaration signée du constructeur qui doit être adressée à la mairie dans un délai de 30 jours à partir de l´achèvement des travaux.

Dévoiement:
Changement de direction d´un conduit.

Devis descriptif :
Document donnant les caractéristiques détaillées d´un ouvrage à construire (mode d´exécution des travaux, matériaux utilisés, description technique des équipements...)

Disjoncteur:
Interrupteur de sécurité qui coupe le circuit électrique en cas de surtension.

Domotique:
Installations permettant la commande automatique ou à distance de certains équipements (chauffage, alarme...)

Dormant:
Partie fixe des d´une menuiserie recevant les éléments ouvrants.

Doublage :
Revêtement rapporté contre une paroi et permettant d´assurer une meilleure isolation thermique ou acoustique.

Drain:
Conduit souterrain permettant de capter et d´évacuer les eaux souterraines.

D.T.U. :
Directives Techniques Unifiées. Documents rassemblant la réglementation applicable aux techniques utilisées, notamment dans le domaine de la construction. Toutes les entreprises sont tenues au respect de ces réglementations lors de la mise en oeuvre de leurs prestations.

 

 

E

Eaux usées - Eaux vanne:
Les eaux usées sont les eaux évacuées des cuisines et salles de bains. Les eaux vannes sont les eaux évacuées des WC.

Echappée :
Hauteur libre au dessus des marches d´un escalier.

Echiffre :
Mur servant d´appui aux marches d´un escalier.

Emmarchement :
Largeur d´un escalier.

Encorbellement :
Elément constructif en saillie par rapport au plan de la façade.

Enduit :
Revêtement de parement destiné à protéger les parois exyérieures contre l´humidité. A l´intérieur, il permet d´assurer des surfaces propresà recevoir des peintures ou des revêtements.

Entrait :
Pièce de bois de charpente horizontal, permettant de maintenir l´écartement des arbalétriers.

Escaliers :
Les escaliers peuvent avoir différentes configurations.
Escalier droit, escalier balancé (marches tournantes), escalier hélicoïdal (marches rayonnant autour d´un axe central), escalier à la française (alternance de volées droites et de paliers), escalier à quartier tournant...

Etanchéité :
Complexes bitumineux permettant la mise hors d´eau des terrasses.

 

 

F

Faïençage :
Réseau de fissures, de très faible largeur, formant des mailles géométriques irrégulières.
Ces fissures ne touchent que la couche superficielle du béton ou de l´enduit.

Faîtage :
Arête horizontale formée par la jonction de deux pans de toiture dans leur partie haute.

Faux plafond :
Plafond légèr suspendu ou posé sur ossature en sous face du plancher ou de la dalle structurante.

Fenêtre :
Menuiserie vitrée de différents types.
Fenêtre à la française: le vantail ouvre vers l´intérieur suivant un axe vertical latéral.
Fenêtre à l´anglaise : le vantail ouvre vers l´extérieur selon un axe vertical latéral
Fenêtre coulissante : panneaux coulissant suivant des rails horizontaux haut et bas.
Fenêtre basculante : le vantail bascule autour d´un axe central horizontal.
Fenêtre pivotante : le vantail pivote autour d´un axe central vertical.
Fenêtre à soufflet : le vantail bascule vers l´intérieur autour d´un axe horizontal en partie basse
Fenêtre à guillotine : panneaux coulissant suivant des rails verticaux situés de part et d´autre du châssis.
Oeil de boeuf : Châssis circulaire basculant autour d´un axe central horizontal.

Ferme:
Assemblage en bois ou en métal, généralement triangulé, formant la structure principale d´une charpente.

Flambage :
Fléchissement d´une pièce sous l´effet d´une compression.

Flocage :
Projection de fibres mélangées à un liant en vue d´assurer l´isolation thermique d´une surface.

Fondations :
Assises des structures d´une construction. Les fondations sont conçues en fonction de la nature des sols. Fondations superficielles sur de bons sols (roche, matériau compact et sec...) et pieux sur les sols de mauvaise qualité (remblais, sols poreux...).

Fouille :
Creusement du sol pour permettre la construction.
Fouille en pleine masse pour un sous-sol, fouille en rigole à l´emplacement des semelles de fondations.

Fourreau :
Gaine permettant de protéger les câbles et canalisations dans les traversées de maçonnerie ou dans le sol.

Fruit :
Ecart d´aplomb d´une paroi par rapport à la verticale.

 

 

G

Gaine :
Chute verticale encloisonnée dans laquelle sont groupées diverses canalisations, évacuations, conduites de ventilation...

Gélif :
Un matériau est dit gélif lorsqu´il est sensible au gel. Matériau poreux qui se fissure ou éclate sous l´effet du gel.

Giron :
Largeur des marches d´escaliers.

Gond :
Elément métallique d´une paumelle supportant une porte ou un vantail.

Gouttière :
Profilés métalliques disposé en partie basse des toitures et destinés à receuillir les eaux pluviales et à les canaliser vers les évacuations.

Gravois :
Résidus résultant d´une démolition.

Gros -Oeuvre :
Eléments structurants d´une construction. (fondations, murs, dalles, toitures...)

 

 

H

Hors d´air / Hors d´eau :
Se dit d´une construction dont la couverture les portes et les fenêtres sont posées.

Hors oeuvre :
Se dit d´une surface dont calculée à partir de l´extérieur des murs;

Hors gel :
A l´abri du gel

Hourdis :
Eléments préfabriqués de remplissage disposés entre les solives ou les poutrelles d´un plancher.

Huisserie :
Bâti métallique ou en bois, fixé dans la maçonnerie ou les cloisons et servant d´encadrement à une porte.

Hydrofuge :
Se dit d´un matériau imperméable à l´eau.

 

 

I

 

Ignifuge
Se dit d´un matériau traité pour offrrir une meilleure résistance au feu.

Imposte :
Menuiserie fixe ou ouvrante située au dessus d´une porte ou d´une fenêtre.

Impôts locaux
Concernent la taxe locale d´équipement (TLE), la taxe d´habitation, la taxe foncière, y compris la taxe d´enlèvement des ordures ménagères.

Impression :
Première couche de peinture diluée permettant la préparation des ouvrages à traiter.

Indexation:
Application au marché de travaux (matériaux et main d´oeuvre) d´indices de variation des prix.

Indice BT 01 :
Indice national du bâtiment. C´est la référence officielle de révision des prix de construction.

Infrastructure :
Parties inférieures des structures, généralement enterrées.

Insert :
Appareil placé dans la cheminée et permettant de récupérer la chaleur.

Isolation :
Matériaux mis en oeuvre en vue de gérer les transmissions thermiques ou acoutiques au travers des parois.

Isolation thermique :
Le coefficient K mesure le pouvoir isolant d´une paroi.Les matériaux de base pemettant d´assurer une bonne isolation thermique sont la laine de verre ou de roche, le polystyrène, le béton cellulaire...

Isolation phonique :
L´indice "alpha" mesure l´isolation phonique. Plus il est levé plus l´isolation est bonne.

 

 

J

Jalousies :
Système permettant l´occultation des ouvertures constitué par un assemblage de lamelles reliées entre elles.

Joint :
Espace situé entre deux éléments. Le joint de dilatation permet de compenser les variations dimentionnelles des matériaux dûes à des écarts de température.

Joue :
Face latérale d´un ouvrage.

Jour de souffrance :
Ouverture donnant sur une propriété voisine et qui doit rester fermée fixe pour des raisons légales.

 

 

L

Laitance :
Matière blanche poudreuse apparaissant à la surface des ouvrages en béton.

Lambourde :
Pièce de bois entrant dans la structuration du plancher et sur laquelle est posé le plancher.

Lambris :
Assemblage de panneaux de bois permettant une finition décoratives des surfaces.

Lanterneau :
Surélévation en couverture permettant d´assurer l´éclairage ou la ventilation de surfaces situées dans les combles.

Lasure :
Peinture ou vernis permettant la coloration et la protection du bois tout en laissant apparent son veinage.

Latte :
Pièce de bois support des éléments de couverture.

Limon :
Pièce en bois en béton ou en métal supportant les marches d´un escalier.

Linteau :
Poutre horizontale située au dessus d´une ouverture.

Listel :
Carrelage linéaire utilisé en frise décorative.

Loggia :
Balcon couvert et fermé latéralement, ne faisant pas saillie par rapport au plan de la façade.

Lucarne :
Ouvrage situé en saille de la toiture et intégrant un châssis.




En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.ok