Les bons endroits du web, en 1 coup d'oeil !

Aujourd’hui 20/04/2019, 136548 sites
sont enregistrés sur Coodoeil.fr

 

Découvrir la Finlande

Retour 17 janvier 2019

La Finlande est un des pays les moins peuplés du monde. Le calme y règne en maître et la population est très attachée à cette façon de vivre. Pays à la mythologie très riche, laissez-vous emporter par les légendes et savourez votre séjour qui sera forcément ressourçant !


La Finlande : une destination idéale pour quiconque souhaite se retrouver et faire corps avec la nature.


La Finlande


Helsinki pour un tourisme culturel : sélection de musées


Construite sur une presqu'île, la ville d'Helsinki est une destination touristique aux multiples visages. Située à seulement trois heures de vol de Paris, Helsinki est une ville dynamique très prisée par les touristes.

Pour tous les adeptes de la culture et des musées, Helsinki est une destination incontournable à visiter au plus vite !


 

Service d'information au :

et dites "trouver"
Ouvert de 6H à 22H 7j/7

 


Destination touristique réputée pour sa culture, Helsinki bénéficie de cette réputation notamment grâce à des musées tels que le Musée National (Kansallismuseo), le Musée d'art contemporain (Kiasma), le Musée d'art classique (Ateneum) ou le Musée national d'histoire naturelle.


Le Musée National – Kansallismuseo


Le Musée National de la Finlande reprend l'histoire de la population finlandaise des temps anciens jusqu'à nos jours. Grâce aux nombreuses expositions d'objets et d'outils de la vie quotidienne, le visiteur obtient une véritable explication sur les modes de vie des finlandais. Sans oublier, la bibliothèque du musée qui offre une variété de livres sur l'histoire finlandaise et qui vous permettra de trouver les réponses à toutes vos questions.


Le Musée d'art contemporain – Kiasma


Le musée d'art contemporain d'Helsinki a été inauguré en mai 1998. Dessiné par l'architecte américain Steven Holl, son toit est recouvert de matières précieuses : zinc, titane et cuivre. Certains murs sont habillés de laiton rougi et de verre. L'importante collection d'art contemporain illustre la période des années 1960 à nos jours. Le hall, quant à lui, abrite un théâtre et une salle de lecture.


Le Musée d'art classique – Ateneum


Placé sur la place de la Gare, ce bâtiment qui abrite le musée d’art classique date de 1880. A travers la visite, vous découvrirez l’histoire de la Finlande et les conditions de vie de ce peuple du Nord.


Le Musée national d’histoire naturelle – Luonnontieteellinen keskusmuseo


Ce musée regroupe plusieurs collections et musées :


Le musée zoologique de Finlande : pas loin du musée Kiasma et de Kamppi, ce musée vaut le détour si vous aimez les squelettes d’animaux !


Le musée botanique de Finlande : vous y verrez plus de 5000 espèces et pas moins de 3 millions d'échantillons de végétaux et de champignons.


Le musée géologique de Finlande : il regroupe à la fois la géologie et la paléozoologie. On y trouve 35 000 échantillons de roche, 500 météorites et plus de 6000 fossiles.
Des institutions de recherche sont également rattachées administrativement au muséum.

Ensemble conçu par l'architecte berlinois Carl Ludgwig Engel, cette place est bordée par les bâtiments néoclassiques de l’université et du Conseil d'Etat et comprend également une cathédrale luthérienne aux magnifiques dômes et la cathédrale Uspenski.

Aujourd’hui encore, la Finlande fait appel aux architectes les plus audacieux pour construire ses bâtiments : Alvar Aalto en 1971 pour le palais Finlandia, Steven Holl en 1998 pour le musée d'art moderne Kiasma, le bureau d’architectes Hyvämäki-Karhunen-Parkkinen en 1993 pour l'Opéra National ou encore Jan Söderlund et Antti-Matti Siikala pour le siège du quotidien Helsingin Sanomat en 1999.

 

Le tourisme pédagogique en Finlande


Depuis que la Finlande a obtenu d’excellents résultats pour son système éducatif, elle a développé un nouveau tourisme qu'elle appelle « tourisme pédagogique ». Dans ce cadre, des voyages pour visiter des écoles sont organisés.


Le système d’éducation en Finlande intéresse de nombreux pays. Dans ce sens, ce pays attire une grande population à la recherche d’un tourisme pédagogique. Plusieurs visites sont organisées au sein des écoles et établissements scolaires, pour poser des questions, écouter des témoignages et faire des observations.


Pour mieux vous inciter à découvrir ce nouveau concept, nous avons choisi de vous présenter le système finlandais ainsi que les causes potentielles de son succès.


La politique finlandaise en matière d’éducation


La Finlande a donné la priorité à l'éducation en adoptant un système basé sur ses besoins et à sa culture. Plusieurs points forts sont à signaler :


Pour le ministère de l’éducation, les enseignants sont considérés comme les meilleurs au monde, ce qui a pour conséquence de les valoriser et de leur permettre d’évoluer de façon autonome, en toute confiance.


Cette valorisation a un impact sur les parents, qui font confiance aux professionnels de l’éducation.
La participation des enseignants à toutes les décisions relatives à l’éducation fait preuve d’une responsabilisation et d’une confiance en leur façon d'appliquer le programme.
Les élèves finlandais


Les fondements de l'éducation en Finlande sont basés sur la responsabilisation donnée aux élèves en classe. L'accent est mis sur la compréhension. La priorité est « d’apprendre aux élèves à apprendre ».


L'entrée au primaire se fait à l'âge de sept ans, contrairement à notre système français. En effet, on considère que les élèves doivent atteindre une certaine maturité pour faire des apprentissages scolaires. Cela signifie que ces élèves de 15 ans qui passent les épreuves internationales et se classent au premier rang ont une année de scolarité de moins que la majorité des autres élèves.


Les langues vivantes sont très importantes dans le système finlandais. En effet, les élèves font l'apprentissage de quatre langues : la langue maternelle, le suédois, une langue étrangère (le russe, l'allemand, l'italien, le français, etc.) et l'anglais et cela, dès leur plus jeune âge. Les cours durent généralement 45 minutes entrecoupés de 15 minutes de pause. L’enseignement des langues se fait de 7 à 19 ans.


L’importance de la détente

Guide du Routard FinlandeDans le système éducatif finlandais, le repos et la détente ont autant d’importance que l’enseignement et l’apprentissage.


Dans ce sens, des pauses détente sont instaurées entre divers apprentissages, ce qui permet aux élèves de mieux assimiler les cours et d’avoir l'esprit en alerte.


Adopter le tourisme pédagogique, c’est réfléchir à son propre système éducatif. Non limité à la visite d'un seul pays, ce tourisme vous apportera un enrichissement dans vos méthodes d’enseignement si vous êtes enseignement ou de mieux comprendre vos enfants si vous êtes parent.


Apporter des idées d’autres pays et d’autres cultures, sans pour autant vouloir transposer directement des moyens qui semblent fonctionner ailleurs, contribue à apprécier certains aspects de son système tout en conservant un regard critique.


Pour plus d’informations sur les voyages pédagogiques en Finlande, vous pouvez contacter l’Office du Tourisme de Finlande.

 

Les habitudes culinaires de nos amis Finlandais

 

La cuisine traditionnelle finlandaise a été fortement influencée par les cuisines suédoises, allemandes et russes. Cependant, certaines différences résident.


Par exemple, les plats finlandais ont tendance à être moins sucrés que les plats suédois.


La cuisine finlandaise varie d'une région à l'autre. Mais ce qui est certain, c’est que les Finlandais ont des habitudes à table bien différentes de la France !

 

L’horaire des repas

 

Le petit déjeuner traditionnel est souvent très consistant. C’est un vrai repas. Le déjeuner, quant à lui, est un repas assez léger, rapide et peu formel. Pris sur le pouce, il est en général consommé autour de 11h30, sur le lieu de travail ou dans une cantine. Le dîner est pris entre 17 heures et 18 heures, à la maison.

 

Le poisson présent à toutes les tables

 

Pas étonnant dans un pays d’eau et de pêche, la quasi-totalité des plats est à base de poisson. Les plats les plus populaires sont : le hareng de la Baltique mariné, la lotte en sauce, sans oublier le saumon fumé.

 

La cuisine finlandaise, présente une particularité sortant du menu européen classique : la fameuse table d’hors-d’œuvre nordique, à laquelle chacun se sert à volonté et qui présente des dizaines de variétés de poissons.

 

Des traditions autour des écrevisses

 

La saison des écrevisses commence à la fin du mois de juillet et donne lieu à des moments remplis de joie et de convivialité entre amis. Pendant ces réunions, on déguste les écrevisses selon des traditions bien établies.

 

Les boissons à table

 

En général, les Finlandais boivent aux repas du lait, de l’eau ou de la bière. Il est rare de servir du vin à table même si l’on trouve d’excellents vins d’importation en Finlande.


 

Les boissons alcoolisées les plus connues sont les liqueurs et vins de baies. Onfabrique des liqueurs de presque toutes les baies sauvages, et même du vin à base de groseilles et de fruits.

 

Manger à l’extérieur

 

La plupart des hôtels font également restaurant. Ils ont des menus fixes pour le déjeuner qu’ils servent entre 11 heures et 14 heures, et pour le dîner entre 16 h et 19 h. malgré ces horaires de repas, les restaurants restent ouverts jusqu’à tard dans la nuit.

 

Et les desserts ?

 

Dans la cuisine finlandaise, on aime préparer des desserts à la maison et surtout des tartes ! La tarte prend des formes assez différentes. En général, elles sont cuites dans des plaques à four puis coupées en tranches et servies dans des assiettes. Le plus souvent, il n’y a pas de pâte à tarte, mais plutôt une pâte à gâteau garnie de fruits.

 

Différentes de nos habitudes culinaires, un voyage en Finlande vous garantit un dépaysement total !

  

La gastronomie finlandaise


La période des vacances n’est pas encore terminée pour tout le monde ! Bouclez vos bagages et allons découvrir la Finlande et sa gastronomie.


La cuisine finlandaise s’est inspirée de la cuisine française, russe et suédoise. C’est pourquoi sa gastronomie est très variée. Les spécialités locales sont élaborées à base de poissons ou de leurs œufs, de gibiers, de champignons et de baies sauvages.


Le repas le plus important des finlandais est le petit déjeuner. Il est composé du célèbre smörgsborg scandinave qui comprend une variété de poissons marinés, des œufs brouillés, du bacon, des charcuteries, de porridge, de salades et de fruits, le tout arrosé avec du lait ou encore avec une limonade particulière à base de sapin.


Dans ce pays maritime, le poisson est très présent dans la gastronomie finlandaise. On retrouve ainsi le hareng de la Baltique mariné (silakka, grillé ou au four), le brochet, le lavaret fumé (siika), l’anguille, l’omble chevalier, la lotte (fumée, au four, en sauce ou en croûte), le muikku (poisson blanc), le saumon (frais, fumé ou cru-salé) sans oublier les écrevisses (cuites à l’eau aromatisée à l’aneth). Dans la région de Kuopio, on peut déguster un pain de seigle fourré de petits poisson et de lard appelée le kalakukko.


Par ailleurs, dans ce pays, la chasse est encore plus importante que la pêche. La particularité de la Finlande est la viande de renne dont le goût est proche de celui du bœuf. Cependant, elle reste un plat de luxe consommé dans les grandes occasions. Presque tout se mange : langue, foie, cœur (séché ou fumé), etc. Le fameux Poro (boulettes de renne avec de la confiture d’airelle) ou encore le ragoût de renne (poronkäristys) valent réellement le détour. En revanche, le gibier est fréquemment consommé. Les Finlandais sont friands de boulettes de viandes variées ainsi que de saucisses locales. On y trouve même de la viande d’ours.


En Finlande, les plats sont cuisinés pour la plupart avec de la crème, jusqu’au baies consommées au dessert.


Si vous n’avez pas encore eu l’occasion de visiter cette région, voici une recette typiquement finlandaise et facile à réaliser. Hippolyte Adolphe Taine donne un joli sens à notre besoin d’évasion : « on voyage pour changer, non de lieu, mais d’idées ».


Une recette finlandaise : Soupe de saumon fumé


  • 600 g de saumon fumé,
  • 500 g de pommes de terre précuites,
  • 3 carottes,
  • 1 rutabaga,
  • 1 oignon,
  • 1 litre de crème fraiche liquide,
  • 1 litre de fumet de poisson,
  • 1 bouquet d’aneth,
  • Huile,
  • Sel et poivre.


Couper les légumes en gros dés. Les faire cuire 30 minutes dans le fumet de poisson. Incorporer la crème. Ajouter le saumon et les pommes de terre. Assaisonnez. Ciselez l’aneth et l’ajouter en fin de cuisson.

 

Rechercher "Finlande" sur Coodoeil
Source voyage-en-finlande.fr 2010

 

 


Votre Publicité ici ?

 

L'annuaire Coodoeil vous propose des espaces publicitaires dans ses rubriques pour y afficher une bannière, un logo ou un article contextuel avec lien vers votre site.

 

Contactez-nous....

 





En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.ok