Référencement naturel express et bon jus SEO

Aujourd’hui 27/09/2022, 117655 sites sont enregistrés sur Coodoeil.fr
Annuaire web francophone gratuit et indépendant depuis 2005

Se lancer dans l'apiculture une fois à la retraite, une bonne activité écologique - Rubrique senior - Annuaire Coodoeil

Retour 04 mai 2022

L'apiculture, une bonne activité pour la retraite


Se lancer dans une nouvelle activité sportive, intellectuelle et pourquoi pas professionnelle, est un excellent moyen pour les seniors, partis à la retraite, de se trouver une nouvelle identité, de continuer à se sentir utiles et surtout de garder le lien avec les autres.

Partir à la retraite ne signifie en aucun cas vivre en retrait. Bien au contraire, l'arrêt de la vie professionnelle, suite à un départ à la retraite, est la fin d'un étape, certes, mais aussi le début d'un nouveau parcours. Une nouvelle vie qui s'offre à vous.

 

Elever des abeilles : un nouvelle vocation


Le temps est enfin venu de vous lancer dans des activités qui vous passionnaient, depuis longtemps, mais pour lesquelles vous n'aviez pas de temps. Et si vous êtes un passionné de la nature, vous penserez certainement à l'apiculture.

L'apiculture est une activité écologique qui vous fait vivre au grand air. L'occasion de renouer avec la nature et les plaisirs de la nature : le soleil, les senteurs, le monde étonnant des abeilles et bien sûr cet extrait divin qu'est le miel !

L'apiculture est une occupation non seulement passionnante mais aussi utile. En effet, en élevant les abeilles, vous participez, grâce à la pollinisation des fleurs, à la sauvegarde de la diversité des espèces.


Vous ne connaissez rien à l'apiculture ? Qu'à cela ne tienne ! Il vous suffit d'apprendre. Ne pensez surtout pas que vous avez dépassé l'âge d'apprendre, parce qu'il n'y pas d'âge pour se lancer dans cette activité. Si la passion vous anime, faites le premier pas.



Faire ses premiers pas en apiculture


Contrairement à ce que certains pourraient imaginer, l'apiculture n'est pas une activité compliquée, encore moins contraignante. Cela dit, comme pour tout projet, pour le réussir il faut acquérir un certain savoir-faire : les techniques pour bien entretenir les abeilles et les ruches. La récolte du miel nécessite aussi un certain apprentissage.



Pour comprendre plus facilement le développement des colonies d'abeilles, on recommande, généralement, aux débutants de démarrez avec 4 ruches. Mais, pour les retraités qui disposent de plus de temps libre, le premier rucher peut compter même une dizaine de ruches.



Mais, il ne suffit pas d'un rucher pour se proclamer apiculteur. Il faut aussi s'équiper en vêtements et en outils. Pour votre tenue, vous aurez besoin d'un blouson de protection aéré, d'un chapeau muni d'un voile (dit aussi voilette), d'une paire de gants, sans oublier les bottes (ou même des chaussures bien adaptées, comme celles pour la marche). Quant aux outils, il vous faudra, entre autres, un lève-cadre et un enfumoir. Vous pouvez trouver tout cela dans un magasin d'équipement pour apiculteurs ou même sur internet.



Quelques conseils pour bien démarrer


  • Une bonne documentation vous sera très utile. N'hésitez pas à lire tout ce qui vous tombe entre les mains, et qui soit capable de vous éclairer sur l'univers de l'apiculture. Il y existe de nombreux sites et blogs sur le sujet. Vous pouvez même vous former avec des vidéos sur l'apiculture en ligne.
  • Le conseil d'une personne avisée n'est jamais de trop. Alors, avant de vous lancer dans votre projet, commencez par rencontrer les apiculteurs locaux. Adressez-vous surtout aux professionnels. Ils vous feront profiter de leurs expériences et de leur savoir-faire.
  • Pensez à acheter vos essaims, de préférence, chez des éleveurs professionnels. Une meilleure garantie pour optimiser la qualité et la rentabilité de vos ruches.

 

Des formations et initiations à l'apiculture


Avant de vous lancer en solo, vous pouvez également vous inscrire à des stages. De nombreux apiculuteurs proposent des formations et des initiations.


Exemples de déroulement des cours pratiques


 
Au mois de mai :
 
  • Installation de la ruche (emplacement / orientation de la ruche),
  • Manipulation des cadres (différence entre la reine, les ouvrières, les faux-bourdons, différence entre le couvain d'ouvrières et le couvain de faux-bourdons). Voir le «frais pondu»,
  • Progression normale de la colonie,
  • Poursuite de la manipulation des cadres (les personnes qui ont acheté une colonie à prendre possession de la journée même: elles s'envoient elles-mêmes leurs abeilles dans leur matériel),
  • Poursuite des explications sur la colonie,
  • Explication sur la division de la ruche à la fin juin (de quoi ne pas avoir l'air la ruche au moment de la division),
  • Méthode d'inspection à faire tous les 10 jours,
  • Quand mettre une deuxième hausse ?
  • Quand enlever la petite porte ? la moyenne ?
  • Commentaire rattraper un essaimage ?
 
Au mois de juillet

  • Retour su les problèmes connus au cours des dernières semaines,
  • Manipulation des cadres,
  • Quand mettre la grille-reine et les hausses à miel ? Gestion du couvain et du miel,
  • Introduction de reine dans une cagette,
  • Rattraper un essaimage,
  • Formation d'un nucléis, si ce n'est déjà fait,
  • Questions / réponses,
  • Extraction du miel, filtration, empotage,
  • Degré d'humidité à Contrôle,
  • Visite de notre miellerie,
  • Comment renforcer un nucléis faible avec le couvain ? Avec les abeilles ?
  • Quoi faire avec une ruche bourdonneuse ? Est-ce que je dois acheter une autre reine ?
  • Retour sur l'inspection: quoi regarder ? Comment analyser certaines situations (ai-je tué ma reine et si c'est le cas, quoi faire ?)
  • Méthodes de détection des varroas; seuils de tolérance par rapport à l'année,
  • Équilibrage des ruches avant leur nourrissage,
  • Journal du technique du papier (aussi: lier une ruche orpheline à une autre pour sauver les abeilles),
  • Secouage d'abeilles ou ajout de couvain,
  • Contrôle de la température.
 
Au mois d'août

  • Nourrissage (fabrication du sirop); quantité à donner,
  • Traitements à l'acide formique (septembre) et traitement à l'acide oxalique en octobre,
  • Emballage des ruches pour l'hiver,
  • Construction d'un caveau intérieur (coûts, dimensions, contrôle de température),
  • Au printemps: déballage des ruches, ménage des ruches (rabattage, si nécessaire),
  • "Rabattage" de 2 boîtes à 1.


Chaque apicluteur organise ses formations comme il l'entend et fournit la plupart du temps les accessoires et équipements nécessaires.

 

Trouver "apiculture" sur Coodoeil


Sources jesuissenior.com 2015 et apiculture-pour-tous.com 2019 

 


Votre Publicité ici ?

 

L'annuaire Coodoeil vous propose des espaces publicitaires dans ses rubriques pour y afficher une bannière, un logo ou un article contextuel avec lien vers votre site.

 

Contactez-nous....