Référencement naturel express et bon jus SEO

Aujourd’hui 26/11/2022, 117651 sites sont enregistrés sur Coodoeil.fr
Annuaire web francophone gratuit et indépendant depuis 2005

Les toilettes sèches ou toilettes à compost une solution écologique pour économiser l’eau - Rubrique Écologie et Environnement - Annuaire web Coodoeil

Retour 12 octobre 2022

Quel que soit le nom qu'elles portent (toilettes sèches, toilettes à compost, toilettes à litière bio maîtrisée...), le principe fondamental des toilettes sèches est de ne pas utiliser d'eau.


Il y a peu, utilisées uniquement dans les zones isolées, les toilettes sèches sont maintenant présentes sur presque tous les grands festivals. Elles sont plus propres et permettent une économie d'eau très importante.


Les toilettes sèches sentent-elles mauvais ?


La première idée reçue semble bien être celle-ci : Les toilettes sèches sentent mauvais.


Tous ceux qui fréquentent les grands festivals le savent bien: quand on est la millième personne à fréquenter la même toilette, il vaut bien mieux choisir la toilette sèche plutôt que le wc "classique" aux odeurs nauséabondes, parfois bouché, et transformé à coup sûr en une vraie pataugeoire !


Les toilettes sèches sont-elles autorisées ?


La loi reconnaît enfin l'existence des toilettes sèches depuis 2009. En effet, un arrêté du 7 septembre de cette année portant sur l'assainissement non collectif autorise dans son article 17 l'installation de toilettes sèches.


Elles sont autorisées « à la condition qu'elles ne génèrent aucune nuisance pour le voisinage ni rejet liquide en dehors de la parcelle ni pollution des eaux superficielles ou souterraines ».


L'arrêté nous explique en conséquence ce qu'il faut entendre par « toilettes sèches » : « une cuve étanche recevant les fèces ou les urines (...) régulièrement vidée sur une aire étanche conçue de façon à éviter tout écoulement et à l'abri des intempéries. »


L'intérêt de ce texte est que les toilettes sèches passées et à venir ont désormais une existence réglementaire. Ce qui signifie aussi que l'État va venir y mettre son nez.


Une circulaire ministérielle doit préciser ce que l'on peut et ne peut pas faire en la matière...


D'où la vigilance des associations qui craignent que ce prochain texte interdise, par exemple, les installations artisanales.


Éduquer les enfants


Les toilettes sèches sont en général très bien utilisées par les enfants. Il faudra juste vérifier la quantité de sciure utilisée pour ne pas en avoir une consommation démesurée !


Certains parmi les plus jeunes détestent le bruit de la chasse d'eau et craignent encore plus le risque de se faire mouiller les fesses...


D'autres redoutent les "plouf" bien sonores... Bref, aller aux toilettes devient un jeu et les enfants seront les premiers à expliquer le fonctionnement de leurs toilettes à la famille ou aux invités.


Et nos invités, que vont-ils en penser ?


Certaines familles qui choisissent les toilettes sèches ont quelques craintes concernant leurs invités. À tort la plupart du temps (heureusement !). La plupart seront amusés... les appelleront les "écolos" et tenteront peut-être quelques blagues... Certains seront réticents mais d'autres déjà habitués.


Ne serait-ce pas l'occasion de faire un peu de pédagogie ? 


Pourquoi pas afficher un "mode d'emploi" de la toilette sèche pour que vos invités ne soient pas trop perdus et insister sur les économies engendrées ?


Vous ferez peut-être des adeptes !


Le trou au fond du jardin...


Les toilettes sèches n'ont plus grand chose à voir avec ce système mais lorsqu'on évoque les toilettes sèches avec certaines personnes on peut être amené à entendre cette réflexion : "il est hors de question de revivre les conditions dans lesquelles nous étions obligés d'utiliser ce fameux trou au fond du jardin...


Ce qui effectivement n'a rien d'agréable quand il fait un noir d'encre et une température polaire !


Bien sûr, les toilettes sèches n'ont plus grand chose à voir avec ce système.


Tout d'abord, la toilette est une pièce de la maison et n'est plus reléguée au fond du jardin parce que ça sent mauvais (voir la première idée reçue).


La plupart des toilettes sont aménagées avec goût, et certains y voient la possibilité de personnaliser leur toilette, voir même d'en faire de vraies œuvres d'art !


L'aspect le moins agréable reste donc sûrement d'aller vider le seau sur le tas de compost une à deux fois par semaine.


Le compost, on le laisse faire...


Et bien non ! Le compost demande un minimum d'entretien. Voici quelques conseils :


- Afin de dégrader au plus vite votre tas de compost, il faut mélanger des matériaux azotés (tonte d'herbe, bio-seau...) et des matériaux carbonés (carton, bois, papier...).

- Ensuite il faut de l'humidité et de l'oxygène pour que la dégradation commence par les micro organismes.
- Cette matière dégradée sera ensuite digérée par les vers de compost.


Il faut donc penser à deux choses pour mener à bien son compost :


- brasser pour l'oxygéner,
- l'humidifier sans le détremper si besoin.


Et pour faciliter le brassage et l'utilisation du compost dans le jardin, pensez à un brasseur ou aérateur de compost, outil tout simple qui simplifie l'entretien de votre compost.


Source toilettes-seches.biz 2016

 

Trouver "toilettes sèches" sur Coodoeil

 

Jean-Luc Responsable de Publication www.coodoeil.fr octobre 2022 ©

 


Votre Publicité ici ?

 

L'annuaire Coodoeil vous propose des espaces publicitaires dans ses rubriques pour y afficher une bannière, un logo ou un article contextuel avec lien vers votre site.

 

Contactez-nous....